L’aspartame se fait sucrer la vedette par la Stévia

Publié le par ESCEM - Etudiants en Mkg Mgmt

La Stévia : origines et caractéristiques

La Stévia est une herbe sauvage provenant de forêts tropicales situées à la frontière du Brésil et du Paraguay. Cette plante est  « récoltée depuis l’ère pré-Colombienne par les Indiens Guaranis du Paraguay »[1]

 

image1-copie-2.jpg


C’est un édulcorant naturel à base de plante de Stévia. Comparé aux édulcorants classiques, comme le sucralose ou l’aspartame, il est 100% naturel et 300 fois plus puissant que le saccharose (sucre blanc) mais n’apporte aucune calorie, ni glucide.


Il permet donc d’obtenir des produits naturels, normalement sucrés mais avec presque aucune calorie, comme la Pure Via et la gamme Liv Nature. Ceci répond aux tendances du moment avec la naturalité et le « Zéro calorie ».  

 

Pourquoi la Stévia envahit-elle nos rayons ?  


Depuis Septembre 2009 la France autorise l’utilisation de la Stévia dans les produits alimentaires et depuis Janvier 2010, L’AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments)  a élargie les conditions d’utilisation : par exemple, la Stévia, peut désormais être un édulcorant de table.


L’interdiction de l’utilisation de cet édulcorant 100% naturel était dû à deux principaux faits :


L’absence de dossier « scientifique » ne donnant pas de contre indication à son utilisation pour la santé des consommateurs, auprès de l’AFSSA.


Le lobbying des grands groupes sucriers français


Tereos (Beghin Say), Saint Louis Sucre et Cristal Union (Daddy) , représentent 81% du marché du sucre en France.  Or ces trois grands groupes Français ont été  condamnés l’an dernier, pour concurrence déloyale. Ils ont du payer une amande financière comprise  entre 300 et 500 milles euros. En plus de cela, ils ont du faire « amande honorable » en ouvrant le marché du sucre français à la concurrence.


Cela s’est donc traduit par une implication auprès des autoritées pour permettre l’utilisation de la plante de Stévia, en France puis en Europe. Cette solution a été préférée, afin de conserver leur position dominante sur leur marché historique ; le sucre mais aussi de s’ouvrir de nouvelles perspectives de développement avec cet édulcorant 100% naturel répondant aux nouvelles tendances de consommation.

 

L’ouverture du marché de la Stévia est donc une réelle opportunité pour les grands groupes sucriers et les nouveaux entrants, en France et en Europe. En effet, d’ici 2015 la Stévia pourrait représenter ¼ du marché mondial des édulcorants, ce dernier étant évalué à 40 milliards … En France le marché potentiel est de 50 million d’euros, selon le Nouvel Obs.


image2-copie-2.jpgLa Stévia s’invite dans les boissons


Liv Maté et Just Tea & Taste sont deux gammes de boissons naturelles développées par l’entreprise Liv’Natur et distribuées par Deveurop en France. Liv Maté, boisson à base de jus de fruit et de Yerba Maté, thé spécifique d’Amérique latine (composant naturel énergisant) se positionne entre « Energy Drink », eau aromatisée et thé glacé ce qui en fait un produit à part. Just Tea & Taste, quant à elle, est une boisson à base de thé aromatisé se démarquant singulièrement des classiques « Ice Tea » et « Nestea » de part l’utilisation de thé aux arômes nouveaux sur le marché des thés glacés en France. Utilisant toutes deux la Stévia comme édulcorant, ces deux boissons se veulent dans leurs axes de communication être des produits naturels et de bien-être.

 

image3-copie-2.jpgLa Pure Via ou le sucre sans calories.


Filiale du Groupe Mérisant, la société Whole Earth Sweetener Company (Wesco) a créé dernierement la Pure Via. C’est un produit sans aucune calorie, naturellement sucrée se substituant au sucre. Il est composé à 97% de l’extrait le plus pure de la plante Stevia nommé le Rébaudioside (Reb A). Pour lui donner un aspect sucré, ce produit est composé aussi d’ingrédients d’origine naturelle. Pure Via permet ainsi de sucrer boissons chaudes et froides, laitages…à notre convenance car il n’y a ni calories, ni glucides (contrairement au morceau de sucre).

 

Taillefine relance le segment de l’allégé avec la Stévia


image4-copie-1.jpgAinsi, la marque Taillefine de Danone a également lancé le yaourt Taillefine à l’extrait de Stévia. En respectant les valeurs propres à Danone, l’entreprise se positionne sur le créneau des allégés tout en bénéficiant des bienfaits de la Stévia. Ce yaourt, sans matière grasse, allégé en sucre, sans colorant et sans conservateur se diversifie de la concurrence grâce à l’utilisation de ce nouvel édulcorant.


Ce lancement d’envergure, daté de juin dernier fut le premier en France à l’extrait de Stevia. Il a ainsi permis de redynamiser et diversifier le marché de l’alléger en perte de vitesse.

 

Marie-Charlotte Lardeau, Maelys Ducoulombier, Coline Siméan, Bertrand Noirhomme & Benjamin Dalmas.

 

Sources

Nouvel Observateur, Novembre 2010, « Stévia, la plante en or vert. », Clara Bamberger

www.purevia.fr

www.rayonboisson.fr

www.lamaisondustevia.fr

http://www.lsa-conso.fr/danone-inaugure-le-yaourt-a-la-stevia,113924

http://produits-laitiers.taillefine.fr/la-gamme-stevia.html

 

[1] Nouvel Observateur, Novembre 2010, « Stévia, la plante en or vert. », Clara Bamberger

Publié dans Actu Marché

Commenter cet article

klodwain 15/01/2011 17:15


promouvoir stevia en accusant l'aspartame ?
Les soudaines mises en garde concernant l'aspartame ne coincident-elles pas avec l'échec de la mise en vente des yaourts aromatisés avec stevia ?
Pour l'obésité et le diabète, le mieux est d'oublier le goût sucré. Les édulcorants de synthèse trompent l'organisme mais déclenchent une sécrétion d'insuline, qui elle-même donne faim.
Mieux vaut ne rien ajouter.
+